Signe du mois – BÉLIER

Du 20 mars au 19 avril

Le Bélier est le premier signe du zodiaque. Il le débute. Sa place de premier entraîne un besoin d’impulser les choses, d’ouvrir une brèche, de montrer une voie ou un chemin à prendre. C’est un pionnier, il défriche, découvre, initie, tente des trucs. Ce qui compte, c’est d’avancer et d’oser. Ça ne signifie peut-être pas grand-chose pour vous mais pour lui, ça veut dire beaucoup, comme dirait l’autre… Il veut être à l’origine de quelque chose et ça surpasse d’ailleurs son souci de poursuivre ses entreprises dans la durée voire même de les achever.

Le Bélier, c’est l’étincelle qui enflamme l’allumette. C’est la foudre qui est à l’origine de la vie. C’est l’espoir d’un renouveau… et il y a tout à faire ! On recommence une partie de notre jeu du zodiaque et le premier pas n’est pas le plus facile, car au premier coup de vent, la petite étincelle s’éteint et l’histoire s’arrête là. Alors il gueule, il cogne, il court… parce que si devant il y a les promesses du printemps, derrière il y a 6 longs mois d’hiver qui le poursuivent !

Mais à trop courir, ça s’essouffle aussi un Bélier, ça peut manquer de patience. Il tolère mal les contretemps. Face aux obstacles, sa méthode est assez directe, il fonce dans le tas, même si ça ne semble pas très stratégique. L’énergie qu’il déploie pour ça est colossale et suffit parfois à passer en force. Il sait de toute façon qu’il n’est pas fait pour les luttes longues. Il fonctionne à l’adrénaline et suit sa première impulsion.

Alors souhaitons un bon anniversaire à nos Bélier qui sont à l’honneur pendant 4 semaines. Et remercions-les de nous pousser à oser. De nous donner encore plus d’énergie, d’enthousiasme et de courage pour attaquer de front les défis, revendiquer haut et fort ce qu’on désire et défendre ce qui nous tient à cœur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Découvrez la tendance générale du jour…